La Dispute

Image

La dispute

par venise sur une photo prise et proposée par Gawel 

L’après-midi s’étire, il est presque l’heure de rentrer. C’est le début de l’automne, quelques jours à peine après la rentrée scolaire. Les jours sont encore suffisamment longs pour qu’ils soient autorisés à jouer un moment au parc après l’école.

Tous les trois, ils sont inséparables, se connaissent depuis la maternelle. Un vrai trio de potes, ils ont les mêmes goûts, les mêmes jeux, les mêmes centres d’intérêts, les mêmes préoccupations. Pourtant, leurs situations ne sont pas identiques, les parents de Nicolas sont séparés, Julien n’a jamais connu son père, et ceux de Nathan sont mariés depuis 12 ans. Chacun a une vie différente de celle des deux autres, cela n’empêche qu’ils sont sur la même longueur d’onde sur la plupart des sujets.

Mais aujourd’hui, pour la première fois, une distance s’est installée. Il fallait sans doute bien que ça arrive, mais le coup est rude. Surtout qu’ils ne s’y attendaient pas le moins du monde, c’était arrivé sans crier gare sous les traits délicats d’une jolie demoiselle. Un visage de chat, brunette aux yeux verts, elle les avait tous fait craquer, un à un. Là était la cause de leur sérieuse dispute.

Pendant les grandes vacances, elle avait joué presque tous les jours avec eux trois. Ils rivalisaient d’astuces pour attirer son attention mais elle ne semblait faire aucune distinction entre eux, ne montrant aucune préférence. Chacun d’eux aveuglé par ses propres sentiments n’avait prêté aucune attention au fait que peut être ses copains n’étaient pas insensibles aux charmes de miss Lili.

C’était pour tous les trois ce qui ressemblait pour la première fois au véritable amour. Ils avaient d’abord eu du mal à identifier ce sentiment étrange, à comprendre les symptômes pourtant flagrants et révélateurs (subite perte d’appétit, perte de leurs moyens en la présence de Lili, cœur qui s’emballe, papillons dans le ventre, bourdonnements d’oreilles)…

Julien avait été le premier à oser déclarer sa flamme, en cachette bien sûr. Nicolas l’avait fait ensuite et Nathan le dernier. Chacun à sa manière… Ce qui était curieux c’est qu’ils avaient fini par se décider quasiment simultanément. Lili n’avait pas semblé étonnée et avait demandé à réfléchir avant de se décider.

Le « verdict » devait tomber demain matin à la récré. L’attente était insupportable, l’atmosphère pesante entre les trois amis… Une distance s’était créée, palpable, mesurable même à celle qui existait matériellement entre eux sur le banc. Leurs jeux ne les tentaient plus, il s’en fallait de peu pour qu’ils ne jettent leurs vélos et trottinettes à la poubelle du parc. Le poison de la jalousie s’était infiltré et chacun bien qu’aimant ses deux amis ne rêvait que de les voir malheureux car cela signifierait alors qu’il était l’heureux élu.

Julien fut le premier à rompre le lourd silence qui s’était installé, c’était peut-être lui qui tenait le plus à leur amitié, lui pour qui ses deux potes étaient plus qu’une famille, l’unique symbole d’une unité.

Malgré son jeune âge, il sut trouver les mots, dire à quel point c’était bête de se perdre ainsi, de perdre toutes ses années précieuses d’amitié juste pour une fille, aussi exceptionnelle soit-elle, une fille pour qui celui qu’elle choisirait ne serait qu’un chéri parmi d’autres à venir. Alors qu’eux trois, c’était l’union sacrée, une amitié indéfectible et dont rien n’était censé venir à bout. Les deux autres l’écoutèrent d’abord en silence, il avait bien réfléchi à l’affaire, le bougre, il avait des arguments. Et ils s’y rendirent sans trop de résistance car au fond de leur cœur c’était aussi ce à quoi ils réfléchissaient en silence, regrettant déjà leur coup de foudre.

Et c’est ainsi qu’ils se mirent d’accord pour aller la trouver ensemble le lendemain dès leur arrivée à l’école pour lui dire que finalement, aucun d’eux ne voulait plus de cet amour qui risquait de mettre en péril quelque chose de si précieux que leur amitié.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s